fusiller fusiller fusiller fusiller fusiller fusiller fusiller

Explorations sonores

Entre mots et sons, entre sons et bruits
Hors les murs
Entrée libre
Le Bateau Ivre

Le Petit Faucheux, en partenariat avec les départements de Lettres modernes et de Musicologie de l’Université de Tours, vous convie au Bateau Ivre pour une soirée axée sur des approches expérimentales du sonore, qui proposera successivement une rencontre entre littérature et musique, sons électroniques et expérimentations noise. Le concert débutera par une conversation entre les mots de Jocelyn Bonnerave et la guitare d’Arthur Gillette, puis se poursuivra avec la noise de Méryll Ampe, pour s’achever avec le bruitisme émo de Fusiller. Une soirée d’expérimentations en live où les explorations sonores résonneront tantôt avec les mots, tantôt avec les bruits, dans ce lieu emblématique de la vie tourangelle.

Concert organisé par le Petit Faucheux, Sarah Benhaïm et Maryline Heck

Lecture musicale de Jocelyn Bonnerave et Arthur Gillette

Le travail d’écriture de Jocelyn Bonnerave se prolonge toujours sous des formes scéniques variées. Pour son nouveau roman, Zone blanche (Rouergue, 2021), il s’associe au guitariste Arthur Gillette, l'un des fondateurs du groupe Moriarty. Au-delà d’une simple collection d’extraits, ce duo recrée une histoire à part entière, où le roman se tient debout, à voix haute. Le texte, où l’aventure collective d’une ZAD inventée se mêle à la quête intime d’un frère disparu, y trouve une dimension supplémentaire qui révèle tout le potentiel d’une écriture obsédée par le rythme et les images puissantes.

Méryll Ampe

Méryll Ampe conçoit le son comme un médium à sculpter en temps réel, improvise tout à partir de sources analogiques (oscillos, filtres et drum machine) interrogeant une matière sonore qui évolue souterrainement et en relief. Elle crée en direct différentes strates et joue avec l'imbrication de volumes, de perspectives et de dynamiques avec des matières acérées et très brutes.
En live Méryll Ampe s'engage de manière puissamment instinctive et radicale, faisant appel à l'écoute du lieu et du corps qui lui sert de baromètre. Elle tisse ainsi des états sonores massifs qui se déploient, se croisent, se mélangent ou se décomposent.

Fusiller

Depuis 2010, Fusiller mitraille des dystopies harmonisées, des célébrations superposées et autres tentatives de mélodies et mutations. Pour mener cet assaut, il s'arme d'une technologie approximative à base de synthétiseurs soudés dans sa chambre à coucher. Fusiller fait partie des projets Opéra Mort avec èlg, et Femme avec Arno Bruil.