cover-fbk-barbecue_1.jpg cover-fbk-barbecue_1.jpg cover-fbk-barbecue_1.jpg cover-fbk-barbecue_1.jpg cover-fbk-barbecue_1.jpg cover-fbk-barbecue_1.jpg cover-fbk-barbecue_1.jpg

Ceci n'est pas un barbecue

Concert caritatif au profit de la Maison des Femmes
Le Petit faucheux • Placement libre – sans nom
Production : Le Petit faucheux

Ouverture des portes 19h

Début du concert 20h

 

Pour aider la Maison des Femmes qui aide, au sein du CHU de Tours, les femmes victimes de violence et leurs enfants, vous pouvez donner ici : 
https://www.onparticipe.fr/cagnottes/nmNtSVKo

En cette journée internationale des droits des Femmes, le Petit Faucheux, la Guilde de la Transmission et un collectif de femmes, s’associent pour proposer, non pas un barbecue, mais un concert caritatif au profit de La Maison des Femmes.

Si traditionnellement, ce sont les hommes qui s’affairent autour des braises fumantes lors des repas estivaux, ce soir ce sont les femmes qui vont au charbon ! Dans un contexte ou la parité sur scène est encore grandement à améliorer, ce sont deux ensembles entièrement féminins qui vous sont proposés : le sextet Séïsmes et le trio Bahvoilà.

L’intégralité des recettes de billetterie ainsi que des bénéfices du bar sera reversée à La Maison des Femmes, qui aide, au sein du CHU de Tours, les femmes victimes de violence, ainsi que leurs enfants.

Séïsmes

À l'endroit de l'improvisation, les 6 musiciennes de Séismes entremêlent leurs résonances. Dans une écoute de l'instant, elles façonnent collectivement une musique où mélodies, effets et matières sonores se répondent. Se jouant de la variation de leurs timbres, de leurs influences multiples, et de leurs instruments préparés, c'est l'expression d'une sororité musicale et humaine qu'elles adressent au public. 

France

Tatiana Paris guitare
Mélanie Loisel contrebasse
Marine Flèche batterie
Aline Bissey flûte
Yurie Hu violon et piano
Léa Ciechelski saxophone

Bahvoilà

Inspiré des trios de Jimmy Giuffre des années 50 et 60, Bahvoilà alterne standards et compositions avec une interaction aigüe entre les instruments et une abolition des rôles. Laissant une grande place à l’improvisation, Bahvoilà se balance entre blues revisité et musique de chambre intimiste. Voilà !

France

Marion Delmont guitare
Jasmine Lee contrebasse
Daphné Jacquet clarinette