ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg ok_hope_hunt_sati_veyrunes2.jpg

Oona Doherty

"Hope Hunt and the Ascension into Lazarus"
12€
8€
Production : Le Petit faucheux

La chorégraphe irlandaise Oona Doherty dresse un portrait sensible des jeunes hommes des quartiers défavorisés de Belfast et d’ailleurs. Leurs gestes, expressions et colères traversent le corps de la danseuse dans une performance sidérante.

En un geste radical qui tient de la “danse documentaire”, le solo Hope Hunt and the Ascension into Lazarus capte les énergies contraires de ceux qui vivent sans privilèges, tiraillés entre colère, provocations et espoir, que la chorégraphe Oona Doherty est allée rencontrer dans leurs quartiers à Belfast. Il y a du Ken Loach dans cette façon d’être au plus près des gens, d’embrasser leurs gestes furieux et leur vulnérabilité. Créée en 2016 et initialement dansée par Oona Doherty, la pièce est ici incarnée par Sati Veyrunes. Son parcours et sa fidélité à un certain esprit underground nourrissent une performance exceptionnelle, comme un retour à la rue pour une danse viscéralement ancrée dans le réel.

Danseuse et chorégraphe nord-irlandaise, Oona Doherty est née à Belfast. Elle étudie la danse à la London Contemporary Dance School et au conservatoire Trinity Laban de Londres. Dans les années 2010, elle est interprète au sein de différentes compagnies (notamment Abattoir Ferme en Belgique et Trash aux Pays-Bas) et travaille à ses propres chorégraphies. Une première version de son solo Hope Hunt and The Ascension into Lazarus est remarquée aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis en 2017, où elle présente Hard To Be Soft: A Belfast Prayer en 2018. À ces deux études sur la représentation des stéréotypes masculins, succède Lady Magma (2019) où elle célèbre la féminité. Son travail est salué par un Lion d’argent à la Biennale de Venise de danse en 2021. Artiste associée du Metropolitan Art Center de Belfast depuis 2016, son oeuvre relève d’un théâtre physique et porte un regard aigu sur la société.

Irlande

Oona Doherty conception et chorégraphie 
Sati Veyrunes danseuse
Maxime Fraisse voiture/DJ

Durée : 35 min

En partenariat avec le Festival Désir Désirs

"Le solo nous plonge dans les ambiances denses et surchauffées de la ville de Belfast. Cris sourds, violences larvées, colères contenues qui ne demandent qu’à exploser… : le corps de cette "chasse à l’espoir" porte les états contradictoires d’une jeunesse qui ne demande qu’à "devenir"." Nathalie Yokel, La Terrasse

Hope Hunting lies between the lines of physical theatre, social proclamation and dance. A thumping black golf head lights on sits in waiting, Music thumping from its metal shield. A man who is many men leaks in out of the metal beat, his story, A hunt for hope.

The performer mutates into separate entireties. Morphing from one character to the next. Through speech, movement, and sound we are twisted and contort- ed through ideas of masculinity, morality and nostalgia. Through wet forgotten roads of memory; the hunter takes the audience with him.

He hits and swerves at extreme stereotypes of cultural and social class. The masks of men as a form of personal defense against the self and the world we live in today. The consequences of boredom on the psyche are ripped open through physical labour on stage.

Teetering on the fine lines between comedy and tragedy. To find the importance of self-belief. No matter where you are from, what class you are placed. There are essential needs of love ingrained in all of us. Removing the masks of ego and cultural affectations we hope to find a common ground of truth and hope. Fade to white

Lazarus rising as the concrete bird of Paradise. An attempt to deconstruct the stereotype of the concrete disadvantaged male, and raise it up into a Caravag- gio bright white limbo. It looks to make the smicks, the spides, the hoods, the gypsies, the knackers into the birds of paradise. It is a hunt for hope.

Voir aussi