solo1-saraporqueddu.jpg solo1-saraporqueddu.jpg solo1-saraporqueddu.jpg solo1-saraporqueddu.jpg solo1-saraporqueddu.jpg solo1-saraporqueddu.jpg solo1-saraporqueddu.jpg
© Sara Poqueddu

Carte blanche à Léa Ciechelski

Franges + Hélène Duret Solo
Artiste associé·e
Le Petit faucheux • Placement libre – sans nom
Production : Le Petit faucheux

Pour cette dernière soirée de la saison au Petit faucheux, nous donnons carte blanche à notre artiste associée qui présente son tout nouveau quintet "Franges". En première partie, Léa a choisi le solo de la clarinettiste Hélène Duret.

Franges

La musique de ce quintet emmené par Léa Ciechelski est intérieure, intime, autant méditative qu’intuitive. Au travers de longues mélodies tortueuses ou lyriques, les improvisations se font audacieuses et laissent la part belle aux envolées, fulgurantes. Les sons acoustiques sont parfois déformés, reproduits, transformés, augmentant les perspectives et les plans sonores. La rythmique, entêtante, se montre aussi joueuse, parfois impulsive, troublant une quiétude latente.

France

Maïlys Maronne moog
Hector Lena-Schroll trompettes
Léa Ciechelski saxophone, flûte, voix
Axel Gaudron batterie, percussions, effets
Vincent Audusseau piano, claviers

Hélène Duret Solo

A l’état liquide, solide ou gazeux, l’eau passionne les peuples et les rend dépendants. Elle est à l’origine de toutes espèces, constitue environ 60% du poids de notre corps, occupe 72 % de notre globe terrestre. Elle rassure, impose le calme, une sérénité absolue, offre l’horizon et la profondeur, tout en représentant aussi une menace et un danger continu. 
A partir de ces réflexions, Hélène Duret explore les états dans lesquels cet élément peut nous plonger et le transporte dans sa musique improvisée en solo, pour clarinette et clarinette basse. 

France

Hélène Duret clarinettes