plcband plcband plcband plcband plcband plcband plcband

L'action culturelle au Petit faucheux

Pour créer les conditions de la rencontre, l’action culturelle se construit avec de nombreux partenaires, s’adresse à tous et s’imagine aussi bien dans le lieu qu’hors-les-murs. Pour favoriser le dialogue et la confrontation, la connaissance et la découverte musicale dans l’écoute et la pratique, l’action culturelle s’appuie sur une relation de proximité entre les habitants du territoire et les artistes programmés, soutenus ou accompagnés dans leurs projets musicaux par le Petit faucheux.

Des propositions dans et hors-les-murs

Le Petit faucheux est un lieu artistique foisonnant, dédié à la création et à la diffusion du jazz et des musiques improvisées, C’est une ressource et une richesse considérable pour découvrir des projets musicaux, rencontrer des musiciens d’univers et de culture très différents, questionner des espaces et des métiers.

C’est pourquoi de nombreuses propositions coexistent pour en faciliter l’accès : répétitions commentées, rencontres avant et après les concerts, concerts en journée, visites thématiques et présentation du projet du Petit faucheux, découverte des métiers de la musique, master-class, conférence etc.

Les propositions et les combinaisons sont variées, les formats adaptés, si besoin, avec les partenaires.

Des rencontres musicales sont régulièrement imaginées dans d’autres lieux, non dédiés à la musique ou au spectacle. Ce mouvement ici/ailleurs, scène/hors-scène est privilégié pour ouvrir toujours plus les portes entre les uns et les autres, pour changer les postures, enrichir les échanges, et oublier ses préjugés.

1 Salon 2 musiciens à l'ADAPEI 37 avec Sébastien Boisseau et Léa Cichielski © Eloïse Clerjaud

Avec et pour tous

Cette volonté de diversité et de mixité permet d’accroître la richesse des rencontres et des débats. Elle se concrétise par des collaborations multiples et des parcours croisés (avec d’autres acteurs culturels, associatifs, des équipes pédagogiques, éducatives, médico-sociales) co-construits avec différents partenaires (intervenants, participants, opérateurs) pour inventer des propositions créatives et adaptées aux envies, aux besoins, aux attentes de chacun.

Le Petit faucheux participe et propose des temps d’échanges/formations/retours d’expériences destinés à favoriser l’interconnaissance et à sensibiliser les futurs professionnels des secteurs sociaux, médico- sociaux, artistiques, éducatifs, etc. à la question des droits, de l’accès et de l’éducation artistique et culturelle.

"Up !" Kristof Hiriart à l'école Raspail © Rémi Angeli

Des formes participatives

Pour rendre l’expérience sensible plus riche et questionner ses pratiques musicales, les propositions favorisent, le plus souvent, l’expression en proposant des espaces d’expérimentation (pratique musicale, écoute active) et d’échanges qui permettent d’entendre et de confronter d’autres points de vue, « de partager ce que l’on entend et de découvrir ce que l’on n’entend pas » [Sébastien Boisseau]

Atelier slam au collège Georges Besse de Loches, avec la Meute, dans le cadre de DEPLO © Mathieu Durieux