Du 01 janvier au 30 juin 2019

Fidel Fourneyron © Jeff Humbert

Fidel Fourneyron, artiste associé

¿ Que Vola ?

« La grande nouveauté de ce semestre, c’est la parution du disque de ¿ Que Vola ? le 25 janvier 2019 ! On a la chance de collaborer avec le label No Format sur ce disque, qui travaille à fond pour aller au maximum à la rencontre du public. Nous avons notamment été à La Havane cet automne réaliser un documentaire qui racontera l’histoire de ce projet pour accompagner la sortie de l’album. Une belle tournée d’une quinzaine de concerts va accompagner l’événement, dès cet hiver (concert de sortie de disque à Paris au quai Branly pour le festival Sons d’Hiver) jusqu’à l’été prochain. Je suis très fier de la musique qui est sur ce disque, et tout autant de celle que l’on joue en concert, ce groupe est un vrai bonheur. »

Un Poco Loco

« Pour notre cinquième année d’existence en trio avec Geoffroy Gesser et Sébastien Beliah, nous allons créer notre troisième répertoire, Ornithologie, autour de la musique de Charlie Parker. Nous allons décortiquer les compositions et les improvisations de Bird et nous approprier son langage dans des compositions et des arrangements collectifs pour notre trio ; c’est une belle opportunité de continuer à enrichir l’univers de ce groupe au long cours (bientôt 100 concerts !). Après des résidences à l’automne passé (dont la première au Petit faucheux), nous allons donner quelques concerts de créations ce semestre et enregistrer un disque au mois de mai. Les tourangeaux pourront découvrir ce nouveau programme lors du festival Chinon en Jazz au mois de juin 2019. » 

Goupil

« Ces mois-ci seront aussi dédiés à la composition pour un nouveau projet : Ce spectacle qui s’appellera Goupil racontera le Roman de Renart par les voix de la chanteuse lyrique et performeuse Dalila Khatir et d’un chœur d’enfants, accompagnés d’un orchestre de sept multi-instrumentistes et improvisateurs et d’un dessinateur. Mon envie est de raconter les histoires de Goupil en jouant avec les langues, les musiques et les images anciennes et contemporaines. Le public du Petit faucheux pourra découvrir une partie de ces musiciens sur scène le 16 mai prochain lors d’un concert « work in progress », avant une création prévue en 2020, affaire à suivre…

Ma vie musicale est toujours jalonnée de projets en grands orchestres avec des musiciens amateurs : c’est la cinquième année de la Fanfare au Carreau, grand orchestre en résidence au Carreau du Temple à Paris que je dirige et pour lequel je compose. Après avoir créé et enregistré avec Abadachœur au printemps dernier le Tour du monde en 80 jours, une suite pour chœur et orchestre composée à quatre mains avec Pierre-Antoine Badaroux d’après le roman de Jules Verne, on continue cette année à étoffer notre répertoire (original) et notre orchestre (60 musiciens cette année).

Autour de ¿ Que Vola ?, on a également imaginé avec Thibaud Soulas un atelier à géométrie variable de découverte de la culture musicale afro-cubaine, ¡ Rumba nena!, que l’on décline suivant les rencontres pour chœur et percussions, souvent aussi avec un orchestre, parfois même jusqu’au symphonique. Cette année, nous avons joué ce programme à Dijon avec Ze Tribu Brass Band, et bientôt aussi avec le Conservatoire d’Angoulême.
Imaginer des répertoires pour des musiciens amateurs ou en formation et pour moi un excellent laboratoire d’écriture. Le plaisir communicatif des musiciens que je rencontre au fil de ces projets me ressource et m’aide à trouver énergie et enthousiasme dans ma pratique quotidienne.

Mon actualité ce semestre, c’est aussi bien sûr « Animal », qui continue à présenter son répertoire sur scène après notre passage au Petit faucheux en novembre dernier. Des concerts mais aussi de nouvelles créations en gestation avec le Umlaut Big Band et des collaborations toujours avec le Grand Orchestre du Tricot (Tribute to Lucienne Boyer) et avec le White Desert Orchestra de Eve Risser pour un concert à la Philharmonie de Paris en juin 2019. »
Fidel Fourneyron

www.fidelfourneyron.fr