Susanne Abbuehl & Stéphan Oliva + Cédric Piromalli & Sébastien Boisseau

samedi 25 janvier 2014 à 20h30

Petit faucheux

: 15€ / 12€ / 7€

Gratuit pour les adhérents

Susanne Abbuehl & Stéphan Oliva « The Listening »

Susanne Abbuehl voix
Stéphan Oliva piano

Duo formé il y a une dizaine d’années autour de leurs morceaux préférés, Susanne Abbuehl et Stéphan Oliva reviennent sur scène avec un projet enrichissant leur répertoire de compositions de Jimmy Giuffre, Don Cherry, Sun Ra etc. La voix troublante, grave et sensuelle de Susanne Abbuehl, incontournable chanteuse signée sur le prestigieux label ECM, et le jeu épuré et subtil de Stéphan Oliva, pianiste de renom, nous offrent des interprétations d’une pureté rare. Ils ont en commun de ne pas étaler leur érudition, de choisir les notes vitales et de puiser la poésie dans la fragilité de l’instant. Leur complicité est une évidence, et dès que leurs premières notes se mêlent, ils nous plongent dans une musique d’une grande profondeur et d’une intense émotion. Une leçon d’humilité et de maturité artistique, un manifeste de liberté musicale.
www.susanneabbuehl.com
www.stephanoliva.com 

Cédric Piromalli/Sébastien Boisseau « Staffetta duo »

Cédric Piromalli piano
Sébastien Boisseau contrebasse

Cédric Piromalli & Sébastien Boisseau - Photos © Rémi Angeli
Cédric Piromalli & Sébastien Boisseau – Photos © Rémi Angeli

Cédric Piromalli était artiste-associé au Petit faucheux durant toute l’année 2013. En ami et partenaire de jeu de longue date, il passe ce soir le flambeau à Sébastien Boisseau, sur scène et en musique.

« Il y a une dimension symbolique dans ce concert. De toutes mes aventures musicales, celles que j’ai vécues avec Cédric Piromalli ont servi de fondations. Le premier groupe (Triade), les premiers morceaux, le premier disque, la découverte de l’impro libre, les expériences internationales (avec Mikko Innanen). Combien de concerts ensemble depuis l’adolescence ? Et pourtant ce sera notre premier concert en duo, une expérience inédite donc. Un va-et-vient entre nos deux univers. Symbolique aussi car après Piromalli, me voilà embarqué à bord du Petit faucheux dans cette histoire d’association de bienfaiteurs (d’ailleurs Cappozzo, Perraud, Piromalli, Boisseau… ça fait un quartet ça !)
En somme, un passage de relais à quatre mains et 254 cordes ! »
Sébastien Boisseau
https://myspace.com/cedricpiromalli
www.sebastienboisseau.com