Jazz & hip-hop : Soweto Kinch trio + Gumbo Jam

samedi 10 février 2018 à 20h00

Petit faucheux

: 16€ / 12€ / 8€

Acheter un ticket

Soweto Kinch trio

Soweto Kinch saxophone, rap
Nick Jurd basse, contrebasse
Gautier Garrigue batterie

Lauréat du Montreux Jazz Saxophone Competition en 2002, lauréat du BBC Jazz Award pour le meilleur instrumentiste et meilleure formation en 2004, Lauréat du MOBO Award pour le meilleur spectacle de jazz en 2007. Soweto Kinch s’impose comme l’ambassadeur du jazz « made in UK ». Saxophoniste virtuose, mais également MC et freestyler hors pair, Soweto Kinch a grandi dans les tours de Birmingham. Tiraillé entre la culture urbaine dans laquelle il évolue, son amour du jazz, ses origines (Jamaïque et Barbade) et son engagement politique, Soweto Kinch a choisi de tout embrasser au fil des concepts albums qu’il auto-produit. Parmi ses principaux mentors : Sonny Rollins, Wayne Shorter, Courtney Pine, mais aussi A Tribe Called Quest et The Roots ; influences qu’il distille dans sa musique. Le son limpide et vif du saxophone amorce le fil narratif qui sera développé dans les textes. Il slame, rappe et dénonce, avec rage ou avec un humour piquant, les dérives des rapports à l’argent, du libéralisme débridé et de l’industrie musicale cloisonnée qui tente de récupérer la musique contestataire ; et surtout il reprend le flambeau de la révolte de la Great Black Music.

www.soweto-kinch.com


Gumbo Jam

Lise Bourbon chant, danse
Stéphane Avril « Shag » danse
Guillaume Goffin danse
Maxime Berriau saxophone soprano, claquettes
Sylvain Roudier saxophone ténor
Jérémie Frémont claviers
Carl Cordelier basse, contrebasse
Marco Pilliteri « Beat Matazz » batterie, MPC, rap

© Arya prod
© Arya prod

Troupe de huit artistes mêlant musique et danse, Gumbo Jam s’emploie à fusionner corps et instruments au service d’un regard nouveau porté sur la musique afro-américaine. Puisant ses premières influences dans la musique New Orleans, le groupe tire son nom du plat typique de la Louisiane française, le Gumbo, qui en plus d’être un repas généreux symbolise avant tout l’occasion d’une rencontre et d’un partage social. Initié par la chanteuse-danseuse Lise Bourbon aux côtés des deux chorégraphes Shag et Guillaume Goffin, l’entité Gumbo Jam s’entoure de Sylvain Roudier et de Carl Cordelier, respectivement saxophoniste et contrebassiste des Swing Shouters, du rappeur-batteur Beat Matazz, du claquettiste-saxophoniste du Balkanic Orchestar, Maxime Berriau et du pianiste de Seyhn Sohl, Jérémie Frémont. Amoureux du hip-hop autant que du swing, ils fusionnent et réinterprètent avec le corps et les instruments un blues oublié, un beat enragé, un groove savoureux ou un swing remis au gout du jour.
www.facebook.com/gumbojampage