Shabaka & the Ancestors + Lionel Martin & Sangoma Everett

mercredi 20 mai 20h00

Petit faucheux

/

: 23€ / 18€ / 11€

/

Acheter un billet

Shabaka & the Ancestors 

Shabaka Hutchings saxophone ténor, clarinette
Siyabonga Mthembu voix 
Mthunzi Mvubu saxophone alto 
Ariel Zamonsky contrebasse 
Tumi Mogorosi batterie
Gontse Makhene percussions

Au cours des cinq dernières années, Shabaka Hutchings s’est imposé comme une figure centrale d’une scène jazz londonienne en pleine effervescence. Doté d’un esprit créatif et d’une ouverture rafraîchissante, il mène de front trois groupes : Sons of Kemet, The Comet is Coming et Shabaka & the Ancestors, qui rencontrent chacun un succès retentissant. Fureteur, curieux, insatiable et jamais là où on l’attend, il se nourrit de ses influences premières (le jazz bien sûr, mais aussi le rap, le reggae, le calypso ou encore l’électro) pour inventer une musique qui progresse en territoires non balisés.

Il crée en 2016 le groupe Shabaka & the Ancestors, fruit d’un séjour à Johannesburg, réunissant autour de sa musique un remarquable casting de musiciens sud-africains. Profitant des éventails polyrythmiques du batteur Tumi Mogorosi et des lentes incantations du chanteur Siyabonga Mthembu, bien épaulé par Mthunzi Mvubu au saxophone alto et par Mandla Mlangeni à la trompette, Shabaka Hutchings s’aventure en toute humilité jusqu’au lyrisme, aux lamentations et aux transes cathartiques pleines de blues. En résulte une musique tendue, fiévreuse, transcendante, redoutable autant qu’attirante.

 « Il y a du Coltrane autant que du Sun Ra dans ces rengaines mélodieuses, tantôt bucoliques, tantôt mélancoliques, qui virent à la transe exaltée. Le tout est comme une longue prière, gorgée de soul énergisante, qui ressource en profondeur. »
Anne Berthod, Télérama

www.shabakahutchings.com


Lionel Martin & Sangoma Everett
Revisiting Afrique

Lionel Martin saxophone ténor, clavier
Sangoma Everett batterie

Lionel Martin & Sangoma Everett © Bertrand Gaudillère

Il y a tout juste 50 ans, en décembre 1970, Count Basie alors à l’hiver de sa carrière, enregistrait avec son grand orchestre un album qui resterait comme un des sommets de sa discographie : « Afrique ». Réunis dans la plus simple expression du duo saxophone-batterie, Lionel Martin et Sangoma Everett entreprennent le pari complètement fou de reprendre le monument dans une formule à l’opposé de l’œuvre originelle. Entre Lionel Martin, saxophoniste tellurique au souffle irrigué par des années à fréquenter les contre-allées du punk jazz et Sangoma Everett, batteur imprégné de la grande tradition qu’il a éprouvée avec Clifford Jordan, Dizzy Gillespie, Memphis Slim ou Eddy Louiss, une étonnante et magnifique alchimie se crée pour rendre hommage, de la manière la plus singulière qui soit, à une légende du jazz : une pure réjouissance !

Tous les évènements