Annulé

Mette Ingvarsten « The blue piece »

samedi 15 janvier 15h00

Théâtre Olympia CDNT

/

Entrée gratuite

45mn

Dans The Blue Piece, deux personnages, étrangement similaires, bien que non identifiables, s’exhibent dans une séquence chorégraphiée de postures et d’actions tirées de moments les plus intimes de la vie. Suggérant la caresse de la peau, le serrement des mains, ou des orifices qui débordent ou se vident, ces personnages incarnent une multiplicité de rôles sexuels et de positions érotiques. Ce faisant, ils font naviguer le désir au-delà de l’identité. Abstraite de loin et sensuelle de près, cette sculpture en mouvement incite à s’interroger sur l’omniprésence de l’imagerie sexuelle et sur la réalisation du désir en tant que mode opératoire dans la vie quotidienne. Incontournable comme il l’est devenu aujourd’hui, l’érogène est à la fois le murmure chaud de la nuit et une force qui façonne le monde. Présentée sous forme d’installation à 360°, The Blue Piece constitue une édition pour deux performeurs de to come, une œuvre précédente pour cinq performeurs que Mette Ingvartsen a réalisée en 2005, et reformule à présent les questions qu’elle soulevait, cette fois dans un contexte muséal.

Mette Ingvarsten

Mette Ingvartsen est chorégraphe et danseuse danoise. Formée à Amsterdam et à Bruxelles (école des arts de la scène P.A.R.T.S. )

Un volet important de son travail a été développé entre 2009 et 2012 avec The Artificial Nature Series, où elle s’est concentrée sur la reconfiguration des relations entre la gent humaine et non humaine par la chorégraphie.

Sa dernière série, The Red Pieces : 69 positions (2014) 7 Plaisirs (2015) et 21 pornographies (2017) s’inscrivent dans l’histoire de la performance humaine avec un accent sur la nudité, la sexualité et comment le corps a historiquement été un site pour les luttes politiques.

Ingvartsen fonde sa compagnie en 2003 et son travail a depuis été présenté dans toute l’Europe, ainsi qu’aux États-Unis, au Canada et en Australie. Elle a été artiste en résidence chez Kaaitheater à Bruxelles (2012-2016), Volksbühne à Berlin, et associée au réseau APAP.

Elle est titulaire d’un doctorat en chorégraphie de l’Université UNIARTS / Lunds en Suède.

Mette Ingvartsen concept & chorégraphie:
Mette Ingvartsen & Dolores Hulan interprétation
D’après to come (2005) de & par Mette Ingvartsen, Naiara Mendioroz Azkarate, Manon Santkin, Jefta van Dinther, Gabor Varga
Tom Engels dramaturgie
Jennifer Defays blue suits

Tous les évènements