HyprCub + Matthieu Donarier trio « Papier Jungle »

mercredi 20 mai 2015 à 20h30

Petit faucheux

: 16€ / 12€ / 8€

Acheter un ticket

HyprCub

Logo artiste associé
Sébastien Boisseau

Alban Darche saxophone, compositions, arrangements
Jon Irabagon saxophone
Jozef Dumoulin piano, Fender Rhodes
Sébastien Boisseau contrebasse
Christophe Lavergne batterie

Photo HyprCub © dr

Au commencement il y a Le Cube, trio angulaire (en compagnie de Sébastien Boisseau et Christophe Lavergne), base de toutes les déclinaisons des groupes d’Alban Darche. Partant de cet ensemble fondateur, le saxophoniste et compositeur multiplie les formes et les formats, du Gros Cube à l’OrphiCube, conviant régulièrement des personnalités fortes à teinter son discours. En invitant le saxophoniste américain Jon Irabagon et le claviériste belge Jozef Dumoulin à rejoindre le trio, Alban Darche crée l’HyprCub et affirme les héritages qui nourrissent sa musique : la fusion des jazz américains et européens.
La venue de l’HyprCub au Petit faucheux est l’occasion de présenter un répertoire enregistré à New York en juin 2014 et de célébrer la sortie du disque sur le label Yolk.
www.albandarche.com


Matthieu Donarier trio « Papier Jungle »

Matthieu Donarier saxophones, compositions
Manu Codjia guitare
Joe Quitzke batterie

Créé en 1999, le trio « historique » de Matthieu Donarier fête cette année ses quinze ans d’existence. Chaque fois remaniée au fil des concerts, sa musique est parcourue de grooves fluides et de polyrythmies cachées, de pièces courtes parfois proches de la musique de chambre. Les compositions personnelles côtoient Brassens, Trénet ou Satie revisités. Le trio joue à faire disparaître les frontières entre écrit et improvisé, avec un souci du détail et une interaction que seul le temps passé ensemble a permis de développer.

« Qu’est-ce qui nous tient ensemble ? Je penche aujourd’hui pour un indice : la re-création collective. Un jour, on prend son crayon pour tracer des codes sur papier. Notes, silences, rythmes, indications diverses. Schémas, retranscriptions, issus de la motivation organique d’une jungle intérieure qui se développe et change sans cesse au fil des ans. Ca pousse tout le temps. »
Matthieu Donarier
www.matthieudonarier.com