Festival Ecoute Voir : Sophiatou Kossoko
Emmanuelle Raynaut
François Chaignaud
Jérôme Marin

samedi 17 janvier

Institut de Touraine / Chapelle du Petit-Saint-Martin / Petit faucheux

/

: 11€ / 7€ / 6€

Sophiatou Kossoko
Performance « Them No Go See – Flows »

Samedi 17 janvier à 19h / Institut de Touraine / Tarif unique 6 € / Durée : 30 mAcheter un ticket

Plus d’infos


Emmanuelle Raynaut
« L’intrus »

Samedi 17 janvier à 19h30 / Chapelle du Petit-Saint-Martin / Tarif unique 6 € / Durée : 20 mAcheter un ticket

Plus d’infos      


Emmanuelle Raynaut
« L’intrus »

Samedi 17 janvier à 20h / Chapelle du Petit-Saint-Martin / Tarif unique 6 € / Durée : 20 mAcheter un ticket

Plus d’infos      


Emmanuelle Raynaut
« L’intrus »

Samedi 17 janvier à 20h30 / Chapelle du Petit-Saint-Martin / Tarif unique 6 € / Durée : 20 mAcheter un ticket

Plus d’infos      


François Chaignaud
Jérôme Marin

« Sous l’ombrelle »

Samedi 17 janvier à 21h / Petit faucheux / Tarifs 7 € / 11 € / Durée : 1h15
Forfait soirée : tarif réduit à 21 h sur présentation du billet de la séance précédente 

Acheter un ticket

 

 

Photo Sous l'ombrelle © Sylvie Rees
Photo Sous l’ombrelle © Sylvie Rees

Accompagnés de trois musiciens, un pianiste, un accordéoniste et un percussionniste, François Chaignaud et Jérôme Marin s’affrontent dans un catch antique de filles-fleurs, les bouches emplies de mélodies légères et libertines, de couplets terribles et d’airs oubliés. Dévorant le répertoire de la chanson des années 1920 et 30, ils intoxiquent leurs corps de l’incandescence troublante de ces chants d’amour révolus dont le charme embarrassant vient illuminer notre présent, ses angles morts et ses espérances. Faussement innocent, léger et amusant, fantaisiste et exubérant.

François Chaignaud, né à Rennes, est diplômé du CNSMDP. Depuis 2003, il danse auprès de nombreux chorégraphes (Alain Buffard, Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Gilles Jobin, Dominique Brun…) et présente des performances et concerts, à la croisée de différentes inspirations de la littérature libertine à l’opérette ou à l’art du hula-hoop, notamment He’s one that goes To sea for nothing but to make him sick ou Aussi Bien Que Ton Coeur Ouvre Moi Les Genoux. Il collabore avec de nombreux artistes, notamment Marie-Caroline Hominal (Duchesses), la légendaire drag queen Rumi Missabu, ou le performer Benjamin Dukhan. Il obtient le prix d’interprétation de l’ADAMI en 2004. Également historien, François Chaignaud a publié aux PUF en 2008 un ouvrage sur l’histoire du féminisme : L’Affaire Berger Levrault, le féminisme à l’épreuve (1897-1905).
http://cieeauquidort.weebly.com/sous-lombrelle.html

Jérôme Marin a passé plusieurs années au Conservatoire National de Région d’Orléans. Son travail s’oriente rapidement vers le cabaret, surtout dans l’univers de Karl Valentin. De son envie de chanter naîtra en 2001 le personnage de Monsieur K., qui évoluera seul ou en collectif, et dont il écrit la plupart des chansons depuis 2006. Il travaille avec plusieurs compagnies sur différents projets comme comédien, dont Entre les murs d’après François Bégaudeau, mis en scène par François Wastiaux. En 2009, il adapte et met en scène Jack l’Eventreur sur une partition musicale de Jean-Yves Rivaud. Puis en 2011, il replonge dans l’univers du cabaret et crée deux spectacles autour du personnage de Monsieur K. : Chansons dégénérées et Minuit et des poussières…

Création et interprétation : François Chaignaud et Jérôme Marin
Musique : Antoine Bernollin, Frédéric Ferrand, Adrien Chennebault
Création lumière : Abigail Fowler
Coiffes et parures : La Bourette

Tous les évènements