Festival Ecoute/Voir : ISABELLE DUTHOIT ”LIBELLE”

vendredi 17 janvier 19h00

Salle Capitulaire des Celliers Saint-Julien

/

: 12€ / 8€

/

Acheter un billet

ISABELLE DUTHOIT
”LIBELLE”

Conception et interprétation : Isabelle Duthoit
En coproduction avec le festival Ecoute/Voir

Durée : 40 min

« J’ai traversé l’année 2018 en tenant un journal intime de photographies, d’autoportraits et de dessins quotidiens.
Chaque jour était habité par un acte de création « graphique », la journée, la nuit, en tournée, en répétitions, en concerts, au repos… mon esprit, mon corps, mon imaginaire étaient animés par ces actions à mener… Pas une seule journée sans inventer, sans regarder, sans se regarder, sans poser et se poser pour dessiner.
Ces « traces visuelles » sont devenues les composantes d’une installation /partition pour un solo de voix. »

Libelle est une forêt imaginaire archaïque, féérique, universelle, peuplée de dessins et d’images photographiques et traversée par des souffles des cris… Un espace-temps.

Isabelle Duthoit
Isabelle Duthoit termine ses études de clarinette au CNSM de Lyon dans la classe de Jacques
Di Donato. Elle s’oriente très vite vers les musiques d’aujourd’hui en travaillant avec de nombreux compositeurs.
Elle trouve ensuite son univers de prédilection dans l’improvisation libre. Elle joue et collabore avec de nombreux artistes de la scène internationale. Elle est membre de plusieurs groupes comme Hiatus, Système Friche, Where is the sun, Uruk, Iki…
Depuis toujours intéressée par la voix, elle développe depuis bientôt vingt ans une technique de voix singulière et personnelle. Un langage avant le langage, une voix de l’origine. Un chant qui prend ses racines autant dans le souffle que le cri… Ecouter Isabelle Duthoit, c’est faire l’expérience d’une voix qui ne dit rien mais qui actualise des sensations premières liées au son, à l’intimité du son et que l’on perçoit bien plus par notre peau que par nos oreilles…. écrit Lê Quan Ninh.
Isabelle Duthoit a été résidente à la Villa Kujoyama au Japon en 2008 pour étudier le chant Nô, la récitation du Bunraku.

Picto malvoyantsPicto malentendants

 

Tous les évènements