Eve Risser & le Red Desert Orchestra « Eurythmia »

mardi 30 avril 2019 à 20h00

Petit faucheux

: 16€ / 12€ / 8€

Acheter un ticket

Eve Risser & le Red Desert Orchestra
« Eurythmia »

Eve Risser direction artistique, piano, claviers, flûte, voix
Antonin-Tri Hoang saxophone alto, clarinettes, claviers, voix
Sakina Abdou saxophones ténor et alto, flûtes à bec, percussions, voix
Grégoire Tirtiaux saxophone baryton, saxophone ténor, gembri, carcabous, voix
Nils Ostendorf trompette, clavier, voix
Matthias Müller trombone, voix
Tatiana Paris guitare, effets, voix
Mélissa Hié balafon, djembé, voix
Ophélia Hié balafon, dun, voix
Oumarou Bambara goni, dun, balafon, djembé, voix
Fanny Lasfargues basse électro-acoustique, effets, voix
Emmanuel Scarpa batterie, percussion, voix
Céline Grangey son

Eve Risser était déjà une figure de proue de la nouvelle scène improvisée française et européenne quand elle fut révélée par sa participation à l’Orchestre National de Jazz. Membre active du collectif et du label franco-nordique Umlaut, Eve Risser est partie prenante d’une dizaine de groupes différents allant de la petite à la grande formation (le duo Donkey Monkey, le trio En Corps, le quartette The New Songs…). Qu’elle s’aventure en solitaire dans les entrailles de son piano préparé, expérimente les sonorités rétro-futuristes d’un clavecin électrique ou explore les potentialités expressives d’un mini big-band hybride et modulable, Eve Risser invente comme elle respire. S’intéressant de très près à la direction d’orchestre, elle crée en 2015 le White Desert Orchestra, éblouissante réussite artistique qui la place au rang des créatrices les plus en vue de la scène européenne. Elle dévoile aujourd’hui un nouvel ensemble de taille – rouge cette fois-ci – fruit de ses voyages en Afrique de l’Ouest et né de son envie d’approfondir l’eurythmie, l’harmonie des proportions, et de travailler avec des musiciens d’une autre quotidienneté.

« Une pianiste et compositrice de premier rang qui prouve, la trentaine passée, que les espaces à défricher sont vastes, sauvages et fertiles. »
Citizen Jazz

www.everisser.com