Chinon en jazz – Samedi 6 juin

samedi 06 juin 2015

Quartier des Courances - Place de la Fontaine - Forteresse Royale - Collégiale Saint-Mexme

Entrée gratuite

Goûter jazz aux Courances

16h00 – Quartier des Courances
Concert du « Coup de Cœur de la Ville »

Climat

Alain Boudot saxophones soprano et ténor
Floréal Bujarrabal claviers
Xavier Renneaux contrebasse, flûte
Dominique Denizard batterie

Photo Climat © dr
Photo Climat © dr

Climat, c’est avant tout une histoire d’amitié en musique qui dure depuis plus de 20 ans ! Une longévité remarquable qui nourrit l’identité esthétique et la cohérence de l’ensemble. À l’écoute des quatre protagonistes à l’œuvre, l’influence de John Coltrane s’impose. Une influence revendiquée puisqu’ils n’hésitent pas à piocher dans le répertoire du maître pour lui donner une couleur personnelle. Climat propose également des compositions voyageant entre l’écrit et l’improvisé, les tensions et les instants de poésie.
www.facebook.com/pages/Climat-Jazz-Quartet/222255507979446

17h00 – Goûter offert aux spectateurs et aux résidents du quartier par la Caisse d’Epargne Loire-Centre.


A l’assaut de la Forteresse !

17h30 – Déambulation musicale de la place de la Fontaine à la Forteresse Royale

Balkanic Orkestar

Théo Ferrari saxophone soprano
Nicolas Fouassier saxophone alto
Aymeric Thuillier, Alban Sarron trompettes
Alexis Persigan, Aline Bissey, Rémi Deroche tubas
Yvonnigh Chalot soubassophone
Pascal Laurière tapan

Photo Balkanic Orkestra © dr
Photo Balkanic Orkestra © dr

Dans la lignée des fanfares balkaniques traditionnelles (popularisées notamment grâce aux films d’Emir Kusturica), le Balkanic Orkestar interprète un répertoire constitué de reprises et d’arrangements de thèmes macédoniens, serbes, bulgares ou encore turcs. Composée exclusivement de cuivres et de percussions, cette fanfare joue avec minutie et authenticité les airs dansants et intenses des pays de l’Europe de l’Est, déployant toute l’énergie d’une musique de fête et de joie.
www.facebook.com/pages/Balkanic-Orkestar/1427110917541968?fref=ts


18h00 – Forteresse Royale

Le Bal des Faux Frères

Sylvain Bardiau trompette
Daniel Zimmerman trombone
Fabien Kisoka saxophone ténor
Frédéric Gastard saxophone basse
Fabrice Lerigab percussions
Laurent Di Carlo percussions

Voir page vendredi 5 juin


19h00 – Déambulation musicale de la Forteresse Royale à la Collégiale Saint-Mexme

Balkanic Orkestar

Théo Ferrari saxophone soprano
Nicolas Fouassier saxophone alto
Aymeric Thuillier, Alban Sarron trompettes
Alexis Persigan, Aline Bissey, Rémi Deroche tubas
Yvonnigh Chalot soubassophone
Pascal Laurière tapan


Concerts à la Collégiale Saint-Mexme

Restauration et buvette sur place avec l’association Voyages en Guitare et l’APE Monet-Mirabeau.

20h00 – Apéro-concert en extérieur

Swing Shouters

Timothée Liotard saxophone
Benoît Pasquier trombone
David Ménager guitare
Carl Cordelier contrebasse
Alban Aupert batterie

Photo Swing Shouters © EccE LuX
Photo Swing Shouters © EccE LuX

Swing Shouters est né de la rencontre de cinq musiciens passionnés de jazz et de danses charleston et lindy hop, autour d’une envie commune de se plonger dans le répertoire des années trente et quarante pour proposer un jazz tourné vers la danse et la fête. Musiciens chevronnés, ils réarrangent les grands standards du swing et nous livrent une musique à l’énergie débordante et communicative. Une musique qui donne le sourire, qui fait taper du pied, et plus si affinité…
www.swingshouters.fr


21h00 – Sous la nef

Perpetual Delirium

Andreas Schaerer meets Arte Quartett & Wolfgang Zwiauer
Andreas Schaerer voix
Wolfgang Zwiauer basse

Arte Quartett :
Beat Hofletter saxophone soprano
Sascha Armbruster saxophone alto
Andrea Formenti saxophone ténor
Beat Kappeler saxophone baryton

Photo Andreas Schaerer meets Arte Quartett & Wolfgang Zwiauer © dr
Photo Andreas Schaerer meets Arte Quartett & Wolfgang Zwiauer © dr

Andreas Schaerer est un véritable OVNI venu de Suisse, qui s’est imposé en quelques années comme l’un des musiciens parmi les plus passionnants et singuliers de la scène européenne (il a notamment été élu « Révélation étrangère de l’année 2014 » par Jazz Magazine). Cet acrobate vocal qui navigue entre le chant jazz et le chant lyrique, entre le scat et le beatbox, s’associe en 2011 à l’Arte Quartett, ensemble de saxophones remarquable et actif depuis vingt ans. Ils sont rejoints par le bassiste Wolfgang Zwiauer et ils créent Perpetual Delirium, un groupe haut en couleurs servi par des musiciens virtuoses et transcendé par un chanteur hors du commun.
http://andreasschaerer.com/projects/perpetual-delirium/


Vincent Peirani & Emile Parisien « Duo Art »

Vincent Peirani accordéon
Emile Parisien saxophone soprano

Photo Vincent Peirani & Emile Parisien © JG Geldermann
Photo Vincent Peirani & Emile Parisien © JG Geldermann

Emile Parisien et Vincent Peirani collectionnent les récompenses depuis plusieurs années : ils ont tous les deux remporté le prix Django Reinhardt « musicien de l’année » de l’Académie du Jazz (respectivement en 2012 et 2013) et sont lauréats de plusieurs Victoires du Jazz. Une reconnaissance grandement méritée pour deux musiciens emblématiques de la scène hexagonale actuelle. Les retrouver côte-à-côte au sein du Duo Art est une évidence, tant la complicité artistique est grande. Ils partagent le même goût pour l’audace et l’exploration, qu’il s’agisse de puiser dans la musique de leurs ainés ou de s’engager dans la création contemporaine, avec une énergie et une invention sans borne. Leur premier album s’intitule Belle époque, ils y contribuent sans hésitation !
www.vincent-peirani.com