ACTIONS AU CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT COMMUNAL & INTERCOMMUNAL PIERRE TABART

Parallèlement au festival, la collaboration se poursuit avec le Conservatoire Pierre Tabart.

Masterclasse dirigée par Olivier Carole samedi 30 mai

Cette journée complète de pratique de l’instrument va permettre de poursuivre le travail entamé en 2014. Toujours en s’appuyant avant tout sur l’oralité et le ressenti, Olivier Carole propose aux élèves musiciens des ateliers Musique actuelle du conservatoire de travailler sur le sens rythmique (tempo, débit, cycles, claves, etc.) et mélodique (oreille, chant, mémoire, etc.), la conscience du mouvement et du corps (posture, déplacements, etc.) ainsi que du son (précision, nuances, etc.).
Enfin, et surtout, de laisser libre court à la créativité (improvisation rythmique, improvisation mélodique, composition, relation chant/instrument, etc.).

Bassiste et fondateur des groupes Rauni (Racines Universelles), Bazic (ensemble de basses), Oceakyl (Mélodie, Polyrythmie, Improvisation), Oliver Carole Ensemble, il collabore également avec de nombreux artistes (Ben l’Oncle Soul, Céline Bonacina trio, Catherine Leforestier, Connected, Manu Katché, Louis Winsberg…). Olivier Carole mène en parallèle de nombreuses actions de formation et se consacre, depuis une vingtaine d’années, à l’enseignement de la musique.

http://www.oliviercarole.com/


Ateliers d’improvisation libre dirigés par Cécilia Ribault, Alain Ribis et Sylvain Roudier

Là encore, il s’agit de poursuivre un travail qui a démarré début 2014 avec un ensemble d’élèves du conservatoire communal et intercommunal de Chinon qui avait été spécialement constitué pour l’occasion. Curieux de découvrir l’improvisation libre, ces élèves avaient pu participer à des workshop proposés par le saxophoniste Sylvain Roudier et le pianiste Alain Ribis.

Cette année, les deux musiciens ont souhaité associer la danseuse Cécilia Ribault, elle aussi passionnée par les diverses approches de l’improvisation, à ces workshop avec les élèves du conservatoire. Leur expérience individuelle et leur actualité sont particulièrement compatibles et propices à cette collaboration : rapport à la création, recherches sur des extensions possibles de leurs médiums, développement de fines passerelles entre écriture et improvisation. Pour tous les trois, le champ d’investigation sonore appelle naturellement l’expression du corps.

 

Photo Cécilia Ribault © Philippe Lucchese
Photo Cécilia Ribault © Philippe Lucchese

Cécilia Ribault débute la danse contemporaine en 1995. Puis elle rencontre Francis Plisson, Odile Azagury et Jackie Taffanel, chorégraphes avec qui elle travaillera pendant plusieurs années. Elle se forme parallèlement à diverses techniques vocales allant du chant lyrique aux chants traditionnels orientaux en passant par le jazz. Elle est donc particulièrement intéressée par la relation entre le corps et la voix, la musique et la danse. Elle travaille aujourd’hui avec le Tours Soundpainting Orchestra, Odile Azagury, la Compagnie La Cavale et la Compagnie Off. Elle intervient également en milieu scolaire pour sensibiliser les enfants à l’expression artistique par la pratique de la danse contemporaine et elle est titulaire d’un diplôme d’Etat pour enseigner la danse contemporaine.

 

Photo Alain Ribis © dr
Photo Alain Ribis © dr

Professeur au conservatoire de Chinon, de formation classique et ayant longtemps parcouru les chemins de la musique contemporaine, Alain Ribis intègre le Tours Soundpainting Orchestra, où la rencontre avec Sylvain Roudier et Cecilia Ribault aboutit à la création d’un trio. Passionné de musiques improvisées, il participe à de nombreux workshop avec le trompettiste Jean-Luc Cappozzo et le pianiste Jacques Demierre.

 

 

Photo Sylvain Roudier © M[Art]ha
Photo Sylvain Roudier © M[Art]ha
Titulaire d’une maîtrise en musique et musicologie, d’un diplôme d’études musicales en jazz et d’une formation à l’ENM (Ecole nationale de musique) de Guéret et de Vierzon, Sylvain Roudier est membre de formations musicales telles que le combo New-Orleans « Caïman Swing », le combo swing « Les Swing Shouters », les « Rhum Runners », le groupe « OnCaffeine » ainsi que du Tours Soundpainting Orchestra. Son parcours le mène naturellement vers des points de rencontre entre différentes traditions musicales et des pratiques au carrefour de l’écriture et de l’improvisation.  


Un concert de restitution avec des élèves du Conservatoire de Musique et de Danse de la Communauté de communes Chinon Vienne et Loire suivi d’un concert des artistes intervenants sera proposé le dimanche 7 juin à 10h45 dans la salle du conservatoire, place Hofheim.